IRISSO en bref

Né de la fusion de l’Institut de recherche interdisciplinaire en sociologie, science politique et économie (IRISES) et du Centre d’études et de recherche en sociologie des organisations (CERSO), l’IRISSO a intégré au 1er janvier 2015 une nouvelle composante: LCP (ex Unité propre de recherche du CNRS - Laboratoire de communication politique).

Puis, à la suite d’un processus de rapprochement entamé en 2015, les chercheurs et gestionnaires administratifs de l’unité RiTME (Risques, travail, marchés, État) de l’INRA ont rejoint l’IRISSO à la fin du mois d’avril 2017.

Sociologues, historiens ou politistes, ces nouveaux membres de l’IRISSO travaillent sur les risques sanitaires et environnementaux, en particulier dans les domaines de l’agriculture et l’alimentation. Ils s’intéressent à la façon dont ces risques sont définis et gouvernés, à de nombreuses échelles d’action publique.

Les recherches de nos nouveaux collègues de l’INRA portent sur des sujets aussi divers que la sécurité sanitaire et la qualité nutritionnelle des aliments, la sécurité alimentaire mondiale, le gouvernement des substances toxiques utilisées en agriculture, les marchés agricoles ou encore les politiques de santé animale. Sur la base d’enquêtes à fort contenu empirique, ils contribuent à plusieurs domaines d’études de la sociologie, tels que la sociologie de l’action publique, la sociologie économique ou la sociologie des sciences.

 

L’IRISSO est une Unité Mixte de Recherche du CNRS, associée à l’Université Paris-Dauphine/PSL* qui comprend des sociologues, des politistes et des économistes, dont : 32 Maîtres de conférences et Professeurs, 15 chercheurs CNRS (11 Chargés de recherché, 4 Directeurs de recherche), 2 Ingénieurs d'études CNRS, 25 doctorants (contrats doctoraux, CIFRE, ATER).

L’objet de recherche central de l’IRISSO porte sur les régulations publiques et les régulations privées, leurs articulations et leurs transformations. Les travaux de l’IRISSO sont centrés sur la sociologie des mondes économiques et l’analyse de l’action publique.

Le laboratoire est structuré en cinq axes thématiques et trois thèmes transversaux

irisso.dauphine.fr/fr/recherche.html