Pôle - Politique et Institutions

Ce pôle réunit des travaux portant sur les médias et la communication comme facteurs de fonctionnement des systèmes politiques. Dans une perspective interdisciplinaire (science politique, histoire, sociologie, analyse de discours, etc.), nous développons en particulier des recherches empiriques sur les médias audiovisuels et, plus généralement, sur la place des images et leurs enjeux politiques dans les sociétés contemporaines.

 

Stratégies de recherche. Les travaux développés dans le cadre du pôle articulent l’analyse des conditions de productions des discours ou des images, l’observation de ces contenus mis en récit ainsi que l’analyse de leur réception par les publics. Le pôle a également pour vocation de mener des approches comparées, soit à travers des recherches qui interrogent un écosystème de supports médiatiques (presse, radio, TV, réseaux sociaux), soit en faisant intervenir des jeux d’échelles en termes de temporalités et de cadres nationaux. Outre le cas de la France, central dans les travaux du pôle, nous étudions également d’autres contextes politiques et médiatiques tels que le Chili, la Tunisie, l’Espagne ou l’Allemagne. Enfin, une mise en contexte historique rigoureuse et une approche longitudinale des objets constituent une dernière stratégie de recherche essentielle de nos travaux.

 

Problématiques et objets de recherche. Les études menées dans le cadre du pôle s’intéressent aux processus de communication (circulation de l’information, effets suggestifs, appropriations, usages, pratiques). Par ailleurs, nous développons des questionnements sur : la professionnalisation du domaine de la communication politique ; les cultures journalistiques (pratiques, sociabilités, représentations) liées à la vie politique dans ses aspects institutionnels et personnels (réputation, “peoplisation”); l’organisation argumentative du discours politique ; la régulation du pluralisme politique dans les médias ; la médiatisation des événements (faits divers, attentats terroristes, guerres et conflits, commémorations, etc.) et leurs représentations. Ces problématiques de recherche sont traitées d’une part dans les contextes de campagnes électorales (présidentielle, municipales, etc.) et, d’autre part, dans le cadre du fonctionnement des institutions et de la pratique du pouvoir.

 

Corpus et méthodes de recherche. Les travaux empiriques s’organisent autour d’une grande diversité de genres, de supports et de formats médiatiques : interviews politiques télévisées, émissions de débats, magazines de reportages, documentaires, journaux télévisés, éditions spéciales / direct en régime d’information continue, programmes satiriques et infotainment, spots de campagnes, matériel de propagande, discours, etc. Nous mobilisons également des observations et des entretiens auprès des professionnels des médias, des institutions ou des organisations politiques ainsi que des sources archivistiques et documentaires pour contextualiser au mieux nos objets de recherche. Enfin, auprès des publics, nous menons des entretiens individuels ou de groupes qui peuvent être complétés par des enquêtes quantitatives par questionnaire.