Curriculum vitae
PDF

Henry Emmanuel

Professeur des universités
IRISSO

emmanuel.henryping@dauphinepong.fr
Tel : 0144054638
Bureau : B611
Site web personnel

Biographie

Fonctions et responsabilités actuelles

Professeur de sociologie à l’Université Paris Dauphine

Responsable du programme doctoral en sciences sociales de l’Université Paris-Dauphine 

Co-responsable de la mention de master Action publique et régulations sociales (6 parcours de 2e année) et co-responsable de sa 1e année

Membre de l’équipe de direction de l’IRISSO

Membre du Conseil de l’école doctorale de l’Université Paris-Dauphine

Parcours professionnel

Depuis 2013    Professeur de sociologie à l’Université Paris Dauphine
Chercheur à l’IRISSO

2012-2013    Accueil en délégation CNRS au sein du SAGE (Sociétés, Acteurs, Gouvernement en Europe ; UMR 7363, CNRS, Université de Strasbourg).

2003-2013     Maître de conférences en science politique à l’Institut d’Etudes Politiques de Strasbourg
Chercheur au GSPE puis au SAGE

2001-2003     Attaché temporaire d’enseignement et de recherche (ATER) à l’Institut d’Etudes Politiques de Strasbourg

1995-1998    Allocataire de recherche de l’Université de technologie de Compiègne

Etudes et diplômes

2012    Habilitation à diriger des recherches, Université de Strasbourg. Titre : Débattre publiquement ou gérer discrètement ? La santé au travail comme espace d’expérimentation de nouvelles formes d’intervention publique.

2005    Admissible au premier concours national d’agrégation de l’enseignement supérieur pour le recrutement de professeurs des universités en science politique.

1995-2000     Doctorat de technologie et sciences de l’homme de l’Université de Technologie de Compiègne, Mention très honorable avec félicitations du jury à l’unanimité. Titre : Un scandale improbable. Amiante : d’une maladie professionnelle à une « crise de santé publique ».

1994-1995    DEA Organisations et politiques publiques, Université Paris I Panthéon Sorbonne.

1992-1994    Licence et maîtrise de science politique, Université Paris I Panthéon Sorbonne.

1986    Baccalauréat série C, académie de Poitiers.

Prix – distinctions

2008    Lauréat du prix d’excellence en sciences sociales décerné par la Fondation Mattei Dogan et le CNRS dans le domaine sociologie.

2001    Mention du prix de la recherche de l’Inathèque de France décernée par l’Institut national de l’audiovisuel (INA)

Invitations

Février 2015    Presidential Fellow à la Chemical Heritage Foundation, Philadelphia (Etats-Unis) à l’invitation de Carsten Reinhardt, CEO.

Domaines de recherche

Sociologie de l’action publique ; sociologie de l’expertise et de la décision politique ; sociologie de l’ignorance et des connaissances scientifiques ; construction et définition des problèmes publics ; sociologie des médias et des discours médiatiques ; santé au travail, santé environnementale, analyse des risques et des crises

Activités de recherche et organisations de manifestations, séminaires, colloques

Depuis 2017    Responsable du programme de recherche RegulRisk financé par PSL sur la question de la régulation des risques sanitaires et environnementaux à l’échelle transnationale. Ce programme qui rassemble des chercheurs de l’IRISSO et du CSI allie enquêtes empiriques et constitution d’un réseau international de recherche sur ce thème. 

Depuis 2016    Co-responsable (avec Mathias Girel, Daniel Cefaï et Nathalie Jas) du programme exploratoire de recherche PROPUBLICS financé par PSL qui prend principalement la forme d’un séminaire transversal sur le thème : « Revisiter les Problèmes et Controverses Publics : la « Problem-Centered Democracy » en question(s) ».

Depuis 2016    Co-organisateur avec Pauline Barraud de Lagerie, Laure Bonnaud et Marc-Olivier Déplaude du séminaire « Entreprise, régulation, risques sanitaires et environnementaux » organisé au rythme d’une séance tous les deux mois environ à l’Université Paris-Dauphine.

2016         Co-organisateur avec Emilie Counil (épidémiologiste à l’Ecole des hautes études en santé publique) du colloque international « Mieux équiper la décision en santé au travail : De quelle(s) science(s) a-t-on besoin ? », organisé conjointement par l’IRISSO et l’EHESP à la Maison des sciences de l’homme Paris Nord, 6-7 décembre 2016

2014-2015    Co-organisateur avec Emilie Counil du séminaire interdisciplinaire Comment mieux équiper la prise de décision en santé au travail ? Enjeux autour de la production de connaissances scientifiques et d’expertises, 8 séances en tout de février 2014 à juin 2015 à l’Université Paris-Dauphine (financements obtenus du CNRS dans le cadre d’un PEPS et du DIM Gestes).

2014         Organisateur et responsable scientifique du colloque international « L’indépendance des experts en question. Pour une nouvelle sociologie politique de l’expertise sanitaire » organisé au sein du SAGE (UMR CNRS, Université de Strasbourg) à la Maison des Sciences de l’homme-Alsace (MISHA), 15-16 mai 2014.

2011-2014    Responsable du programme INDEX « L’indépendance des experts et ses problèmes dans le champ de la santé publique : expertise en pratique et enjeux de communication », programme financé par l’Agence nationale de la recherche (ANR).

2011        Co-responsable de la section thématique : Les crises de santé publique : une question politique ?, XIe congrès de l’Association française de science politique, Strasbourg, 31 août-2 septembre 2011 (avec Claude Gilbert).

2008-2012    Co-responsable du programme de recherche « L’européanisation des risques sanitaires et environnementaux », programme de recherche financé et hébergé par la MISHA (avec Soraya Boudia).

Depuis 2008    Initiateur et responsable de la liste de diffusion Santé Travail SHS regroupant 300 abonnés et organisant la diffusion d’informations sur la recherche en santé travail.

2008         Organisateur et responsable scientifique des Journées d’échanges scientifiques : « Santé au travail : quels nouveaux chantiers pour les sciences humaines et sociales ? », dans le cadre du CNRS et de l’Université de Strasbourg, Maison des Sciences de l’homme-Alsace, 6-7 février 2008.

2007        Co-responsable de l’atelier La définition des problèmes publics, IXe congrès de l’Association française de science politique, Toulouse 5-7 septembre 2007 (avec Claude Gilbert).

2006-2009     Co-responsable avec Claude Gilbert du Séminaire de recherche « Risques et définitions des problèmes publics : quelles perspectives de recherche ? » organisé dans le cadre de l'opération « Réseau interdisciplinaire sur les risques collectifs et situations de crise » du Réseau des MSH dans le cadre d’une ACI (associant la MSH-Alpes et la MSHS Toulouse), en partenariat avec le GSPE et la MISHA.

2007-2009     Recherche sur la production d’expertise scientifique pour les institutions publiques dans le cadre du projet PRATEX (Analyse de l’expertise en pratique) financé par le CNRS dans le cadre de l’appel d’offres 2007 de l’ISCC, Institut des Sciences de la Communication du CNRS.

2004-2007     Chercheur au sein du groupe de recherche « La médiatisation de l’insécurité routière. De la construction d’un problème public aux processus de coproduction de l’information » dans le cadre de l’ACI « Sécurité routière et société. Société des usagers de la route et régulations du risque routier » (2e appel).

2004-2006    Responsable scientifique de l’action Jean Monnet « La construction des problèmes publics en Europe. Nouveaux terrains, nouveaux enjeux de recherche », financée par la Commission européenne. Elle comprenait notamment la responsabilité d’un séminaire international, dont certaines interventions ont été publiées dans La construction des problèmes publics en Europe (voir ci-dessous, Publications).

2002-2008     Participation aux activités de recherche du Groupe Opérationnel 3 « Nouvelles connaissances pour la sécurité » du Predit (Programme national de recherche d’expérimentation et d’innovation dans les transports terrestres).

2002-2004     Responsable de l’opération de recherche et du séminaire « Acteurs de la sécurité routière : vers un état des lieux des connaissances » organisé dans le cadre du Predit pour le ministère de l’Équipement (DRAST). 

Encadrement doctoral et scientifique 

Direction de thèse : 

Depuis 2017    Louise Hombert, Les réfugiés et la ville : analyse comparative de la crise migratoire comme opportunité politique pour des métropoles européennes, Université Paris-Dauphine.

Depuis 2017    Alexandre Morteau, Le système sportif. Des instances internationales à l’organisation de la filière sportive en France : vers une nouvelle acception de la notion d’élites du sport, Université Paris-Dauphine.

Depuis 2015    Valentin Thomas, Construire la cancérogénicité. Du Centre international de recherche sur le cancer aux classements réglementaires, Université Paris-Dauphine.

2014-2016    Catherine Cavalin (en co-direction avec Paul-André Rosental), Mesurer les violences. Entre normativité et objectivation, la violence comme nouveau problème de santé publique ? (1995-2014), thèse de sociologie soutenue le 5 octobre 2016 à Sciences-Po Paris.

Encadrement de post-doctorat :

2011-2013    Pascal Marichalar, post-doctorant au SAGE dans le cadre du projet INDEX « L’indépendance des experts et ses problèmes dans le champ de la santé publique », aujourd’hui chargé de recherche au CNRS (IRIS).

Participations à des jurys de thèse et de HDR : 

Héloïse Pillayre, Justice et Justesse de l’Indemnisation. Acteurs et dispositifs de l’Etat providence à l’épreuve du scandale de l’amiante, thèse de sociologie sous la direction de Nicolas Dodier, EHESS, 6 septembre 2017.

Florian Pedrot, Comment devient-on « victime » ? Le cas des surriradiés en milieu hospitalier, thèse de sociologie sous la direction de Annie Collovald, Université de Nantes, Bretagne Loire, 2 décembre 2016.

Arber Shtembari, Après la guerre : Mobilisations et luttes pour la reconnaissance. Contribution à une analyse socio-historique du processus de construction de l’État au Kosovo (1945-2012), thèse de sociologie sous la direction de Choukri Ben Ayed et Frédéric Neyrat, Université de Limoges, 21 novembre 2016, rapporteur.

Janine Barbot, La médecine en procès. Contribution sociologique à l’histoire de la réparation des accidents médicaux, habilitation à diriger des recherches en sociologie (garant : Claude Gilbert), Université Pierre-Mendès-France de Grenoble, 27 janvier 2016, rapporteur.

Henri Boullier, Autoriser pour interdire. La fabrique des savoirs sur les molécules et leurs risques dans le règlement européen REACH, thèse de sociologie sous la direction de Gilles Crague et Pierre-Benoît Joly, Université Paris-Est, 8 janvier 2016, rapporteur.

Coline Salaris, Mobilisations en souffrance. Analyse comparative de la construction de deux problèmes de santé publique (Familles victimes du Distilbène et agriculteurs victimes des pesticides), thèse de science politique sous la direction de Antoine Roger, Université de Bordeaux, 3 décembre 2015, rapporteur.

Cécile Ferrieux, Les couloirs du risque. Les milieux industriels et le gouvernement des risques dans la Vallée de la chimie, thèse de science politique sous la direction de Gilles Massardier, Université Lumière Lyon 2, 9 novembre 2015, rapporteur.

Sylvie Morel, L’urgence à plusieurs « vitesses »: Fracture territoriale et inégalité́ sociale dans l'accès aux soins d'urgence en France. Genèse et réalité́ d'un sous champ sanitaire, thèse de sociologie sous la direction de Jean-Noël Retière, Université de Nantes, 11 décembre 2014.

Stève Bernardin, La fabrique privée d’un problème public. La sécurité́ routière entre industriels et assureurs aux Etats-Unis (années 1920 à 2000), thèse de science politique sou s la direction de Michel Offerlé, Université Paris 1, 21 novembre 2014, rapporteur.

Sylvie Platel, Connaissance, expertise et reconnaissance des maladies professionnelles : Système complémentaire et cancer en Seine-Saint-Denis, thèse de santé publique sous la direction de Annie Thébaud-Mony, Université Paris 13, 17 novembre 2014, rapporteur.

Moritz Hunsmann, Depoliticising an epidemic – International AIDS control and the politics of health in Tanzania, thèse de sciences sociales sous la direction de Jacques Sapir et Heribert Weiland, l’EHESS (co-tutelle avec l’Albert-Ludwigs-Universität Freiburg), 13 juin 2013.

Perrine Bonvalet, De l’urgence politique à la gestion de l’action publique : construire et institutionnaliser l’accès aux traitements du VIH/sida au Bénin, thèse de science politique sous la direction de Andy Smith, Université de Bordeaux, 6 mars 2014, rapporteur.

Principaux cours dispensés

A l’Université Paris-Dauphine:

Cours « Sociologie de l’action publique », Licence de sciences sociales, 18 heures, depuis 2013.

Cours « Action publique et (non-)publicité. Sociologie de l’opinion », 2e année du Master Politiques publiques et opinion, 27 heures, depuis 2013.

Cours « Politiques de santé au travail », 2e année du Master Politiques d’entreprises et régulations sociales, 18 heures avec Arnaud Mias, depuis 2013.

Cours « Atelier de recherche et de rédaction de mémoire », 1e année du Master Action publique et régulations sociales, 36 heures avec Catherine Achin, depuis 2014.

Séminaire d’encadrement doctoral, Programme doctoral de sciences sociales, Ecole doctorale de l’Université Paris-Dauphine, 27 heures, avec Catherine Achin et Dominique Méda, depuis 2014.

A l’Université de Strasbourg :

Cours « Politique et action publique en Europe », 4e année d’IEP, 36 heures, depuis 2009.

Cours « Sociologie de l’administration et de l’action publique », 2e année du Master Carrières et action publique en Europe, 20 heures, Institut d’Etudes Politiques de Strasbourg, depuis 2008.

Cours « Sociologie de l’action publique », 2e année du Master « Sciences sociales du politique », 20 heures, Institut d’Etudes Politiques de Strasbourg, 2005-2009.

Cours « Sociologie de l’Etat », 2e année d’IEP, 50 heures, depuis 2003.

Cours « Sociologie de l’action publique », 1re année du Master « sciences politiques et sociales », 32 heures, Université de Strasbourg, depuis 2009.

Cours « Sciences administratives », 1re année du Master « sciences politiques et sociales », 32 heures, Université de Strasbourg, 2003-2008.

Cours « Initiation au raisonnement sociologique », 2e année d’IEP, 25 heures, 2004-2008.

En tant qu’intervenant extérieur :

Cours « Le travail et les professions comme problèmes publics », Master « Sociologie », Université de Fribourg (Suisse), 14 heures sur 28 (partagé avec Muriel Surdez), 2011-2012.

Cours-bloc « La définition des problèmes publics », Master « Communication politique et société, Spécialité Journalisme et Médias », Université de Fribourg (Suisse), 28 heures, 2008-2009.

Cours « Construction des risques et gestion des crises » (avec Claude Gilbert), module de 16 heures dans le Mastère « Gestion des risques sur les territoires » de l’ENA depuis 2006.

Séminaire « Construction médiatique des problèmes publics », 2e année du Master recherche « Action et espaces publics en Europe » de l’IEP de Rennes, 6 heures, depuis 2004.

Diverses interventions à l’Institut du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (INTEFP, Marcy-l’Etoile) et à l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (EHESP, Rennes).

Responsabilités universitaires et scientifiques 

Depuis 2017    Membre du comité de rédaction de la revue Sciences sociales et santé 

Depuis 2016    Membre du Conseil scientifique du Parcours doctoral national de santé au travail (Ecole des hautes études en santé publique).

Depuis 2014    Responsable du Programme de sciences sociales (sociologie, science politique et droit) de l’Ecole doctorale de l’Université Paris-Dauphine

Depuis 2013    Membre de l’équipe de direction de l’IRISSO

Depuis 2013     Co-responsable (avec Catherine Achin) du master Action publique et régulations sociales

Depuis 2013    Membre du Conseil de l’école doctorale de l’Université Paris-Dauphine

Depuis 2006     Responsable pédagogique du module « Analyse et évaluation des politiques publiques de gestion des risques » du Mastère spécialisé « Prévention et gestion territoriales des risques » délivré par l’ENA dans le cadre du Pôle européen d’administration publique (PEAP).

2012-2016    Membre élu de la section 40 (Politique, pouvoir, organisation) du Comité national de la recherche scientifique

2005-2009    Responsable de la 1re année du Master de sciences politiques et sociales à l’Université de Strasbourg

2005-2009    Membre élu du Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire (CEVU) de l’Université Strasbourg III.

2004-2010    Membre élu du Conseil d’Administration de l’Institut d’études politiques Strasbourg.

2005-2009    Membre de la commission de spécialistes de science politique de l’Université Strasbourg III.

Participation à des instances d’expertise

Depuis 2016 :     Membre du Comité Santé publique et environnement de la Fondation de France en charge de la sélection des projets de recherche dans ce domaine.

2012-2015 :     Membre du Groupe de travail Sciences humaines et sociales de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES).

2011-2013 :    Membre du Conseil scientifique du Programme de recherche environnement-santé-travail de l’ANSES.

2009-2014 :     Membre du Haut Conseil de la Santé Publique (Commission spécialisée « risques liés à l’environnement »)

2008-2013 :     Membre du Comité régional de prévention des risques professionnels (CRPRP) d’Alsace

2007-2008 :     Membre du groupe de travail « Intégration des aspects sociologiques dans les travaux du service évaluations médico-économiques et santé publique » de la Haute Autorité de Santé (HAS).

Vulgarisation et interventions diverses

2017         Interviews liées à la sortie de mon ouvrage Ignorance scientifique et inaction publique dans Entreprise et Carrières, juin 2017 ; Liaisons sociales, septembre 2017 : La Revue du Praticien, septembre 2017.

Avril 2017        Article : « De la passivité de l’Etat face aux dégâts du travail », Santé et Travail, 77, avril 2017, p. 29-31.

Janvier 2012        Article : « Désenclaver les politiques de santé au travail » Santé et Travail, 77, janvier 2012, p. 31-33.

Décembre 2010        Article : « L’amiante : risque professionnel ou enjeu environnemental ? », La Vie de la recherche scientifique, 383, décembre 2010.

Septembre 2009    Article : « Politiques de santé au travail : une difficile mise en débat public », Santé et Travail, septembre 2009.

Novembre 2007    Intervention lors de la table ronde « Malades du travail ? » organisée dans le cadre de la manifestation Savoir(s) en commun – Rencontres universités-société à Strasbourg.

Depuis 2000    Interventions à la demande de différents médias nationaux sur le thème de la gestion de l’amiante et des autres toxiques professionnels

Publications

Articles

Counil É., Henry E. (2016), Produire de l’ignorance plutôt que du savoir ? Le cas de l’expertise en santé au travail, Travail et emploi, vol. 4, n°148, p. 5-29

Gilbert C., Henry E. (2012), Defining Social Problems: Tensions between Discreet Compromise and Publicity, Revue française de sociologie, vol. 53, n°1, p. 31-54

Gilbert C., Henry E. (2012), La définition des problèmes publics : entre publicité et discrétion, Revue française de sociologie, vol. 53, n°1, p. 35-59

Henry E. (2011), Nouvelles dynamiques de savoirs et permanence des rapports de pouvoir, Revue française de science politique, vol. 61, n°4, p. 707-726

Henry E. (2011), The new dynamics of knowledge and the persistence of power relations. The limited impact of important transformations in occupational health expertise, Revue française de science politique, vol. 61, n°4, p. 25-43

Carricaburu D., Henry E. (2010), Méconnaissances de la santé au travail, Sciences sociales et santé, vol. 28, n°2, p. 5-9

Henry E., Jouzel J-N. (2008), Les politiques de santé au travail au prisme de la sociologie de l’action publique, Santé Publique, vol. 20, n°HS, p. 181-189

Henry E. (2008), Présentation du numéro Sécurité routière, Réseaux, vol. 26, n°147, p. 9-18

Gilbert C., Henry E. (2006), Divergences or complementarity within the research into crises in France?, International Journal of Emergency Management, vol. 3, n°1, p. 5-11

Henry E. (2005), Militer pour le statu quo : le Comité permanent amiante ou l’imposition réussie d’un consensus, Politix, n°70, p. 29-50

Henry E. (2004), Quand l’action publique devient nécessaire : qu’a signifié « résoudre » la crise de l’amiante ?, Revue française de science politique, vol. 54, n°2, p. 289-314

Henry E. (2003), Du silence au scandale, Réseaux, vol. 21, n°122, p. 237-272

Henry E. (2003), Intéresser les tribunaux à sa cause, Sociétés contemporaines, n°52, p. 39-59

Ouvrages

Henry E. (2017), Ignorance scientifique et inaction publique. Les politiques de santé au travail, Paris: Presses de Sciences Po, 257 p.

Henry E. (2007), Amiante : un scandale improbable : sociologie d'un problème public, Rennes: Presses universitaires de Rennes, 308 p.

Chapitres d'ouvrage

Gilbert C., Henry E. (2015), Crise, in Emmanuel Henry, Claude Gilbert, Jean-Noël Jouzel, Pascal Marichalar, Dictionnaire critique de l’expertise. Santé, travail, environnement, Paris: Presses de Sciences Po, p. 98-106

Henry E. (2015), L’importation des valeurs limites d’exposition professionnelle en France : convergence transnationale ou redéfinition du rôle de l’État et des modes d’intervention publique ?, in Boudia Soraya et Henry Emmanuel, La mondialisation des risques. Une histoire politique et transnationale des risques sanitaires et environnementaux Res publica (Rennes), p. 181-196

Boudia S., Henry E. (2015), Pour une histoire politique des transnationalisations des risques sanitaires et environnementaux, in Boudia Soraya et Henry Emmanuel, La mondialisation des risques. Une histoire politique et transnationale des risques sanitaires et environnementaux Res publica (Rennes), p. 9-23

Borraz O., Henry E. (2015), Sciences sociales, in Emmanuel Henry, Claude Gilbert, Jean-Noël Jouzel, Pascal Marichalar, Dictionnaire critique de l’expertise. Santé, travail, environnement, Paris: Presses de Sciences Po, p. 286-293

Gilbert C., Henry E., Jouzel J-N. (2015), Introduction. L’expertise sous le regard des sciences sociales, in Emmanuel Henry, Claude Gilbert, Jean-Noël Jouzel, Pascal Marichalar, Dictionnaire critique de l’expertise. Santé, travail, environnement, Paris: Presses de Sciences Po, p. 13-24

Crespin R., Henry E. (2015), Savoir(s), in Emmanuel Henry, Claude Gilbert, Jean-Noël Jouzel, Pascal Marichalar, Dictionnaire critique de l’expertise. Santé, travail, environnement, Paris: Presses de Sciences Po, p. 273-279

Henry E. (2015), Transparence, in Emmanuel Henry, Claude Gilbert, Jean-Noël Jouzel, Pascal Marichalar, Dictionnaire critique de l’expertise. Santé, travail, environnement, Paris: Presses de Sciences Po, p. 305-313

Henry E. (2015), La santé au travail : enjeu politique ou technoscientifique ?, in Annie Thébaud-Mony, Philippe Davezies, Laurent Vogel, Serge Volkoff, Les risques du travail. Pour ne pas perdre sa vie à la gagner, Paris: La Découverte, p. 431-438

Hauray B., Henry E., Dalgalarrondo S. (2015), Conflit d’intérêts, in Emmanuel Henry, Claude Gilbert, Jean-Noël Jouzel, Pascal Marichalar, Dictionnaire critique de l’expertise. Santé, travail, environnement, Paris: Presses de Sciences Po, p. 71-79

Henry E., Gilbert C. (2014), Public Health, in William C. Cockerham, Robert Dingwall, Stella R. Quah, The Wiley-Blackwell Encyclopedia of Health, Illness, Behavior, and Society Wiley-Blackwell, p. 1927–1933

Gilbert C., Henry E. (2014), Experts and Expertise, in William C. Cockerham, Robert Dingwall, Stella R. Quah, The Wiley-Blackwell Encyclopedia of Health, Illness, Behavior, and Society Wiley-Blackwell, p. 531–534

Henry E. (2013), ‘License to Expose?’ Occupational Exposure Limits, Scientific Expertise and State in Contemporary France, in Boudia Soraya et Jas Nathalie, Toxicants, Health and Regulation since 1945, London: Pickering & Chatto, p. 89-102

Henry E. (2011), A New Environmental Turn. How the Environment has Come to the Rescue of Occupational Health: Asbestos in France, 1970–1995, in Christopher Sellers, Joseph Melling, Dangerous Trade: Histories of Industrial Hazard Across A Globalizing World, Philadelphia: Temple University Press, p. 140-152

Henry E. (2009), Construction des problèmes publics, in Filleule Olivier, Lilian Mathieu, Péchu Cécile, Dictionnaire des mouvements sociaux, Paris: Presses de Sciences Po, p. 146-154

Galland J-P., Gilbert C., Henry E., Linhardt D. (2006), La sécurité routière : une vision restrictive, un système sans pilote ?, in Programme de recherche et de développement dans les transports terrestres (2002-2007), Recherche et sécurité routière : pour une action publique renouvelée, Grenoble: MSH-Alpes, p. 15-30

Communications sans actes

Henry E. (2016), Scientific Expertise and Occupational Health: How to Make Things Work?, Annual Meeting of the Society for Social Studies of Science (4S), Barcelone, Espagne

Henry E. (2013), Gouverner les expositions professionnelles par les valeurs limites : un choix structurellement favorable aux industriels ?, XIIème Congrès de l'Association Française de Science Politique, Paris, France

Henry E., Pierru F. (2007), Des social problems à l’agenda building : quelles ressources théoriques mobiliser ?, IXème Congrès de l'Association Française de Science Politique, Toulouse, France

Editoriaux, directions de revue

Carricaburu D., Henry E. (2010), Méconnaissances de la santé au travail , Sciences sociales et santé, vol. 28, n° 2, p. 5-9

Henry E. (2008), Sécurité routière, Réseaux, vol. 26, n° 147

Retour à la liste