Les attentats dans l'espace public

Responsables :

- Alexandre Borrell
- Marianne Doury
- Pascale Mansier
- Dominique Mehl

Le séminaire 2017 du Laboratoire Communication et Politique entend contribuer aux réflexions sur les effets produits par les attentats de 2015 en France dans l’espace public.
Les attentats accaparent l’attention médiatique ; ils produisent des effets sur les publics, dans leur diversité, mais aussi sur les journalistes qui en rendent compte. Les processus de production de l’information s’en trouvent réinterrogés. De son côté, Daesh produit des contenus médiatiques à ses propres fins : propagande idéologique, recrutement, revendication des attentats… L’enjeu de ce séminaire est d’interroger les modalités et les effets de la médiatisation des attentats dans l’espace public : le traitement par les médias de la radicalisation, la production et la réception des images, la place des victimes et la parole des témoins.
Le séminaire a lieu le vendredi après-midi dans l’amphithéâtre de l’Institut pratique du journalisme.
À chaque séance, un ou deux chercheurs, issus de disciplines variées, viennent présenter leurs recherches récentes, puis un ou deux acteurs témoignent de leur action ; la discussion est ensuite alimentée par les premiers résultats de l’enquête collective Sensi-tv-t, menée par l’équipe LCP, qui étudie la façon dont se déploient les émotions face aux attentats de novembre 2015, par une étude de contenu des programmes télévisés et une enquête en réception.

____________________________

LES SEANCES

 

Séance 1 -  Images de propagandes et images amateurs
                 
Vendredi 13 janvier 2017 | 14.30 - 17.00

Hasna Hussein, chercheuse associée à l'Observatoire des radicalisations (FMSH, Paris) et au Centre Emile Durkheim (UMR 5116, Bordeaux), sociologue spécialiste de la propagande de Daesh, présentera ses recherches sur les vidéos et images de propagande produites par Daesh à l'occasion des attentats de janvier et novembre 2015 à Paris.
La deuxième partie de la séance sera consacrée à un échange avec un.e journaliste de télévision en poste au moment des attentats de 2015, afin de saisir les façons dont une rédaction se confronte aux images amateurs et de propagande, à la fois en tant qu'êtres sensibles et en tant que professionnels destinés à rendre compte des événements aux téléspectateurs, à l'aide de ces images ou non.
Les échanges seront nourris par l'étude collective SensiTVt en cours au LCP sur l'information télévisée face aux attentats en novembre 2015 et à ses réceptions

 

Séance 2 -  Figures et paroles de victimes
                  
Vendredi 17 mars 2017 | 14.30 - 17.00

Nous avons le plaisir de vous annoncer le programme de la deuxième séance de notre séminaire. Les échanges seront nourris par l'étude collective SensiTVt en cours au LCP sur l'information télévisée face aux attentats en novembre 2015 et à ses réceptions.

En cohérence avec notre concept de séminaires,  nous croiserons les regards de membres de la société civile et de chercheurs.

 

Nous recevrons Guillaume Denoix de Saint-Marc, Porte-parole et directeur général de l’AfVT.org.

Touché personnellement par le terrorisme le 9 septembre 1989 avec l’explosion du DC10 d’UTA au-dessus du désert du Ténéré  (dans laquelle il a perdu son père), il a créé en 2009  l’Association française des Victimes du Terrorisme (AfVT.org), avec pour but de "soutenir, orienter et accompagner les victimes du terrorisme ". Guillaume Denoix de Saint-Marc nous parlera de son expérience de porte-parole régulièrement invité par les médias et des attentes des victimes sur leur traitement médiatique.

 

Nous recevrons également Cyril Lemieux et Yannick Barthe qui nous exposeront leurs travaux sur une approche processuelle de l'acquisition de la condition de victime, dans laquelle les médias doivent certes être considérés comme partie prenante mais aux côtés de (et en interaction avec) bien d'autres acteurs.

Cyril Lemieux est directeur d'études de l'EHESS (IMM-LIER) et Yannick Barthe directeur de recherche au CNRS (IMM-LIER).

Ils co-dirigent un séminaire à l’EHESS intitulé "La victimisation : une approche sociologique".

Séance 3 - Témoignage et mémoire
                 
Vendredi 19 mai 2017 | 14.30 - 17.00